Jeune-independant

Sur demande des Etats-Unis  : Le Maroc livre des équipements militaires à l’Ukraine

09-12-2022 21:54

Le Maroc s’apprête à livrer des équipements militaires à l’Ukraine notamment des pièces détachées de chars T-72 russes sur demande des États-Unis. C’est ce qu’a rapporté ce vendredi des médias spécialisés.Face à la pénurie de ce genre de chars ainsi que les pièces détachées de ce blindé de fabrication russe, les américains tentent d’en trouver sur le marché mondial notamment auprès des clients de la Russie et des pays de l’ex-Union soviétique.Selon Africa Intelligence, Washington a sollicité Rabat pour livrer ses équipements à l’Ukraine à l’Afrique. « Dans le plus grand secret, elle est parvenue à convaincre Rabat de livrer...

isés.Face à la pénurie de ce genre de chars ainsi que les pièces détachées de ce blindé de fabrication russe, les américains tentent d’en trouver sur le marché mondial notamment auprès des clients de la Russie et des pays de l’ex-Union soviétique.Selon Africa Intelligence, Washington a sollicité Rabat pour livrer ses équipements à l’Ukraine à l’Afrique. « Dans le plus grand secret, elle est parvenue à convaincre Rabat de livrer des pièces détachées de blindés T-72 à Kiev », précise le journal français.En avril dernier, les États-Unis cherchaient des chars T-72 pour les livrer aux forces ukrainiennes, dans la guerre qui oppose Kiev à Moscou. Ces chars sont devenus une denrée rare en Occident et en Europe de l’Est.Le New York Times rapportait dans son édition du 1er avril, 2022 que Washington négociait avec ses alliés de l’OTAN des livraisons de chars T-72 à l’Ukraine suite à la demande formulée par le président Volodymyr Zelinski, qui cherchait notamment à renforcer sa défense dans le Donbass. Ces chars russes sont réputés parmi les plus performants au monde. En Avril 2022 la Pologne avait commencé de livrer 200 chars T-72 à Kiev, mais la majorité de la première tranche de ces chars ont été démolis par l’armée russe.Outre les chars, Paris était également entré au mois d’avril dans le conflit en livrant des canons Caesar et des missiles antichars Milan à l’Ukraine. Une opération indirecte, prélevée sur les commandes d’autres pays. Les Caesar, par exemple, ont été prélevés sur une commande passée par le Maroc avant d’être envoyés en Ukraine fin avril dernier.  L’armée marocaine dispose de plusieurs dizaines de chars de type T-72B/BK, acquis entre 1999 et 2001 auprès de la Biélorussie.  Lors du scrutin à l’Assemblée générale de l’ONU en mars dernier concernant la résolution « condamnant l’agression russe en Ukraine », le Maroc s’était abstenu de voter, préférant être absent que de prendre position. Mais la demande des Etats-Unis au Maroc d’envoyer des équipements militaires à l’Ukraine change la donne et implique de facto le Makhzen comme un soutien de l’Ukraine. 

Partagez l'article :

Actualités