Afriquinfos

La diaspora marocaine en Afrique a célébré avec grand bruit la qualification des Lions d’Atlas pour les quarts

08-12-2022 16:11

Dakar (© 2022 Afriquinfos)- C’est dans une joie incommensurable que  des milliers de marocains vivants dans d’autres pays africains, ont célébré la victoire de leur équipe face à l’Espagne. Dans les rues et les cafés des capitales africaines, de nombreux marocains ont fêté la qualification des Lions de l’Atlas en quarts de finale du Mondial au Qatar, une première pour le pays. En dehors du Royaume, que ce soit en Côte d’Ivoire, en passant par le Sénégal et la Guinée,  le Gabon, le Burkina Faso, les ressortissants marocains ont jubilé aux côtés des populations locales, aussitôt après la victoire des...

ues et les cafés des capitales africaines, de nombreux marocains ont fêté la qualification des Lions de l’Atlas en quarts de finale du Mondial au Qatar, une première pour le pays. En dehors du Royaume, que ce soit en Côte d’Ivoire, en passant par le Sénégal et la Guinée,  le Gabon, le Burkina Faso, les ressortissants marocains ont jubilé aux côtés des populations locales, aussitôt après la victoire des Lions de l’Atlas. Entassés dans des voitures de ville, les ressortissants marocains ont communié avec les populations des pays hôtes pour vivre ensemble ces moments de liesse. L’Afrique venait de remporter une importance victoire, à travers son représentant au Mondial, le Maroc. A Libreville, comme un peu partout sur le continent, c’est avec des chants, des cris, des larmes, un tohu-bohu strident de klaxons que les fans des Lions de l’Atlas ont célébré la qualification de leur onze national aux quarts de finale du Mondial. « On a gagné. Je suis trop contente de l’équipe. Vive le Maroc, Vive l’Afrique», clame un des nombreux supporters marocains qui ont suivi l’interminable duel entre le Maroc et l’Espagne dans l’enceinte de la fan-zone de la promenade de la Baie des rois à Libreville. Pour lui, comme pour tant d’autres qui ont pris la direction de la chancellerie du Maroc à Libreville, c’est un rêve qui se concrétise après tant d’années d’attente et de frustrations. Les scènes de liesse marquées par des chants à la gloire du onze de l’entraîneur Walid Regragui ont rythmé les retrouvailles spontanées des Marocains à l’ambassade. Des coups de klaxon et des cris stridents ont rythmé les différentes caravanes qui se sont formées en Afrique. A Banjul, la capitale de la Gambie, les coups de klaxon qui ont suivi la victoire marocaine faisaient penser que c’est la Gambie qui venait de gagner un match important. Ambiance pareille à Abidjan, en Côte d’Ivoire.  Les Marocains résidents dans la capitale ivoirienne ont effectué des tours d’honneur dans la ville. Mêmes scènes à Conakry où la victoire des Lions de l’Atlas a été fêtée entre Marocains et Guinéens. Idem au Sénégal, avec le même décor, où les ressortissants marocains ont scandé en chœur le nom de leur pays. Une fougue dans laquelle leurs hôtes n’ont pas du tout rechigné à les accompagnés. Après l’élimination du Sénégal, les supporters sénégalais se sont également tournés vers les Marocains. « Maintenant, nous allons soutenir le Maroc jusqu’au bout », souligne un supporter sénégalais. « Tout le Sénégal, toute l’Afrique est derrière le Maroc », a-t-il déclaré. « Ils sont notre équipe maintenant et nous espérons qu’ils pourront atteindre la finale. » « Nous sommes fiers de notre équipe. Ce soir, nous avons fait un cortège de Banjul à Serrekunda. Nous tenions à manifester notre joie, après cette belle victoire du Maroc. Il est vrai que nous avons tous eu des sueurs froides à un moment donné de la partie. Moi-même j’ai cru que nous allions prendre un ou deux buts, car les Espagnols tenaient à plier le match. Heureusement que l’équipe a tenu bon jusqu’au bout. Il faut surtout féliciter le gardien. Ah oui, Bono a fait un super grand match. Il a assuré pendant les 120 minutes du match. Et il a confirmé lors des séances de tirs au but », témoigne Mohamed, résidant en Gambie. Aladje Ndjie, citoyen gambien, lui aussi émerveillé par cette belle équipe du Maroc, n’a pas caché sa joie après la victoire. « Seule la victoire est belle. J’ai vécu ce match comme si j’étais Marocain. En réalité, comme tout le monde le sait, le Maroc représente toute l’Afrique dans cette Coupe du monde. Normal que tout le continent célèbre cette qualification du Maroc pour les quarts de finale du Mondial. Personnellement, je sais que cette équipe marocaine, avec Yassine Bounou dans les cages, peut tenir tête à tout adversaire. Nous croisons les doigts et prions pour la victoire du Maroc en finale de cette compétition », confie ce tailleur gambien. La victoire des lions de l’Atlas sur l’Espagne a également provoqué une immense joie des Marocains vivant à Ouagadougou. Même en Algérie voisine, des vidéos sur les réseaux sociaux montrent des Algériens célébrant la victoire du Maroc avec autant d’enthousiasme que le reste de l’Afrique. Les États peuvent se disputer politiquement, mais les peuples semblent n’avoir qu’une idée en tête : voir l’Afrique briller à la Coupe du monde, quel que soit le pays ou la partie du Continent. Vignikpo Akpéné    

Partagez l'article :

Actualités