L'Expression

Le Parlement arabe et les experts optimistes sur le Sommet arabe à Alger L’Algérie fait l’unanimité

06-10-2022 00:00

Le Parlement arabe et les experts optimistes sur le Sommet arabe à AlgerUne chose est sûre, toutes les instances arabes et les dirigeants des États arabes sont unanimes à penser que le prochain Sommet arabe, qui se tiendra à Alger, sera une grande opportunité pour dissiper les malentendus et réunir les conditions d’une réconciliation inter-arabe.Le Parlement arabe a déclaré que «le Sommet arabe d'Alger sera exceptionnel et unificateur des rangs arabes». Cette déclaration a été faite lors de la première séance de la tenue de la 3e session de la 3ème législature au siège de la Ligue arabe, au Caire....

arabe, qui se tiendra à Alger, sera une grande opportunité pour dissiper les malentendus et réunir les conditions d’une réconciliation inter-arabe.Le Parlement arabe a déclaré que «le Sommet arabe d'Alger sera exceptionnel et unificateur des rangs arabes». Cette déclaration a été faite lors de la première séance de la tenue de la 3e session de la 3ème législature au siège de la Ligue arabe, au Caire. C'est dire que le Parlement arabe est optimiste quant à la réussite du Sommet arabe qui se tiendra en novembre prochain de l'année en cours. Le Parlement arabe a souligné, à propos du Sommet qui se tiendra à Alger, qu'il «sera un moment décisif qui appelle au renforcement de la solidarité arabe dans la région et à la coordination des efforts arabes communs pour relever les défis auxquels fait face la nation arabe à tous les niveaux», affirme-t-on. Les parlementaires arabes sont convaincus que l'Algérie jouera un rôle déterminant pour rapprocher les États arabes dont les rapports sont caractérisés par des conflits et des ruptures.L'Algérie, qui joue un rôle central afin de réunir les factions palestiniennes et aller vers une réconciliation à même de dépasser les clivages internes et les divisions inter-palestiniennes, s'inscrit dans le même sillage de la démarche adoptée par le Parlement arabe qui a affirmé que «notre position reste immuable en faveur du soutien au peuple palestinien pour mettre un terme à l'occupation inique, établir un État palestinien indépendant avec El Qods comme capitale, cesser l'établissement de colonies et résoudre la question des réfugiés afin que le peuple palestinien puisse jouir de tous ses droits légitimes, conformément aux décisions de la légalité internationale», a-t-il réaffirmé. Le Sommet arabe, qui se déroulera prochainement à Alger, sera un événement particulier de par le rôle que joue l'Algérie afin d'asseoir l'entente et le dialogue inclusif entre les pays arabes. Cette démarche a été appuyée par un expert et directeur du Centre arabe de recherches et d'analyses politiques et sociales de Genève (Craps), Riadh Sidaoui, qui a indiqué que «l'Algérie était bien placée pour aplanir les différends arabes lors du Sommet arabe qu'elle abritera les 1er et 2 novembre», a-t-il souligné.L'expert en questions arabes a déclaré que le Sommet arabe, qui se tiendra à Alger, sera «une occasion en or pour consacrer la centralité de la cause palestinienne et contribuer à la refondation de l'action arabe commune, à la lumière de la nouvelle donne géopolitique», a-t-il asséné.L'Algérie a tous les atouts d'assurer le rôle d'un médiateur crédible et apporter sa contribution dans le cadre du règlement des conflits qui impactent le Monde arabe. L'analyse du directeur du Craps, se réfère aux positions de l'Algérie sur les questions stratégiques, aux niveaux régional et international.C'est pourquoi il considère que le prochain Sommet arabe est une occasion de la dernière chance pour les Etats arabes de dépasser leurs divisions et concevoir une démarche commune pour faire face aux enjeux géopolitiques qui les guettent, à l'aune de la nouvelle reconfiguration mondiale en général et ses retombées sur le Monde arabe, en particulier.L'expert Riadh Sidaoui a appuyé cette approche algérienne en soulignant que «l'importance du prochain Sommet arabe découlait du grand legs historique de l'Algérie et de la symbolique de la date et du lieu, soulignant que l'Algérie est respectée aux niveaux arabe et international, au regard du poids de sa diplomatie, des principes de sa politique étrangère, de sa défense des intérêts des peuples arabes et de son rejet des ingérences étrangères», a-t-il mentionné.L'Algérie est déterminée à réussir le pari et à atteindre l'objectif de la réunification des États arabes en général et des factions palestiniennes en particulier. Le directeur du Centre arabe des recherches et d'analyses politiques et sociales rappelle le rôle politique et historique de l'Algérie et de sa diplomatie en précisant que «grâce à sa profondeur historique et à son expérience, l'Algérie n'a jamais contribué à l'exacerbation des différends entre les pays arabes. Bien au contraire, elle a toujours privilégié l'entente arabe, en se tenant à équidistance de toutes les parties, comme c'est le cas en Libye», a-t-il rappelé.Une chose est sûre, toutes les instances arabes et les dirigeants des États arabes sont unanimes à dire que le prochain Sommet arabe qui se tiendra à Alger, sera une grande opportunité de dissiper les malentendus et de réunir les conditions d'une réconciliation inter-arabe. Découvrir plus(*) Période 7 derniers jours Nationale 00:00 | 03-10-2022 Il devrait être extradé vers l’Algérie Nationale 00:00 | 29-09-2022 Le ministre russe de l'agriculture l'a affirmé hier Economie 00:00 | 03-10-2022 Le square Port Saïd et la réalité de la dépréciation de la devise Nationale 00:00 | 02-10-2022 Campagne hostile à l’Algérie Nationale 12:00 | 01-10-2022 Djelfa

Partagez l'article :

Actualités