L'Expression

Béjaïa L’UGTA se rebiffe

06-10-2022 00:00

BéjaïaPas moins de six directions de wilaya sont actuellement gérées par des intérimaires.Réunis récemment, les membres de l'Union de wilaya de Béjaïa (section UGTA) n'apprécient guère la situation des travailleuses et les travailleurs. Dans un communiqué sanctionnant leur rencontre, les syndicalistes de l'Ugta de Bejaia affichent clairement leur mécontentement et leur détermination à se mobiliser dans les tous prochains jours afin d'alerter les pouvoirs publics.«La commission exécutive de wilaya de l'Union de wilaya UGTA de Béjaïa s'est réunie en date du 2 octobre 2022 qui croient jouir au cours de laquelle plusieurs questions ont été passées en revue et débattues»,...

s travailleuses et les travailleurs. Dans un communiqué sanctionnant leur rencontre, les syndicalistes de l'Ugta de Bejaia affichent clairement leur mécontentement et leur détermination à se mobiliser dans les tous prochains jours afin d'alerter les pouvoirs publics.«La commission exécutive de wilaya de l'Union de wilaya UGTA de Béjaïa s'est réunie en date du 2 octobre 2022 qui croient jouir au cours de laquelle plusieurs questions ont été passées en revue et débattues», indique le communiqué de l'UGTA qui précise les points qui ont été débattus. Il s'agit notamment, « de la détérioration sans précédent du pouvoir d'achat et de la cherté de la vie, l'humiliation des travailleurs par certains gestionnaires zélés qui croient juir de l'impunité totale et ce en présence de responsables, à l'instar de ce qui s'est passé à Numilog, l'Ergr et la DP de Béjaïa, le retard dans la réalisation des projets structurants de la wilaya, qui freine le développement local et empêche la création d'emplois, les multiples entraves au libre exercice du droit syndical au sein de nombreux établissements et organismes, et la situation organique des conseils syndicaux et des unions locales relevant de l'union de wilaya de Béjaïa». Après un large débat autour de ces points, les membres de la commission exécutive ont convenu d'animer des conférences au niveau de chaque Union locale, durant le mois en cours et ce afin de recenser les préoccupations et les problèmes des travailleurs. Il sera question aussi d'élaborer une feuille de route afin de mettre fin aux infractions à la législation du travail et aux droits des travailleurs. Elle s'apparente déjà à une volonté de faire pression sur les autorités à travers divers actions, qui seront étudiées et retenues à l'occasion d'une conférence de wilaya. L'union de wilaya de Béjaïa, compte également réclamer des pouvoirs publics de mettre fin à la situation de gestion par intérim qui touche pas moins de six directions de wilaya. « Nous exigeons des pouvoirs publics la nomination de directeurs exécutifs de wilaya dotés de prérogatives statutaires, en mettant fin à la gestion par des intérimaires», lit-on dans la même déclaration. La commission exécutive de wilaya de l'Union de wilaya Ugta de Béjaïa invite, par conséquent, tous les syndicalistes à se mobiliser pour toute action qui sera programmée, afin d'aboutir à des solutions aux préoccupations exprimées. Cela ne pourrait se faire sans une large mobilisation des syndicalistes, par une participation massive aux prochaines conférences syndicales locales. Par ailleurs, la commission exécutive invite la Centrale syndicale à organiser une conférence nationale afin de «dégager une réponse aux provocations contre l'organisation» et pour «exiger une augmentation des salaires en adéquation avec l'érosion du pouvoir d'achat des travailleurs». La retraite proportionnelle et la retraite sans condition d'âge ne sont pas en reste, puisque la même commission exige leur «réinstauration». «La réunion de la commission exécutive de wilaya est venue à point nommé et dans un contexte perplexe et un climat incertain sur les deux volets économique et social», indique un membre du syndicat d'entreprise de l'Education nationale (Sete). « Établir un diagnostic sur la situation dans notre wilaya est une priorité et une nécessité», précise un enseignant, qui souhaite que l'Ugta interpelle les autorités compétentes et la Centrale syndicale afin qu'elles assument leurs responsabilités. Découvrir plus(*) Période 7 derniers jours Nationale 00:00 | 03-10-2022 Il devrait être extradé vers l’Algérie Nationale 00:00 | 29-09-2022 Le ministre russe de l'agriculture l'a affirmé hier Economie 00:00 | 03-10-2022 Le square Port Saïd et la réalité de la dépréciation de la devise Nationale 00:00 | 02-10-2022 Campagne hostile à l’Algérie Nationale 12:00 | 01-10-2022 Djelfa

Partagez l'article :

Actualités