Le quotidien d'Oran

Groupe D : Egypte - Guinée-Bissau, aujourd'hui à 20h00 - Les Pharaons dos au mur

2 jours, 14 heures, 19 minutes

L'Egypte, l'un des postulants au sacre africain, a mal débuté cette phase finale après son échec face au Nigéria. Pour cette deuxième journée, les Pharaons n'ont d'autre alternative que de gagner ce soir devant la Guinée-Bissau pour éviter une sortie prématurée qui serait considérée comme une catastrophe nationale. Déjà, le responsable technique de l'Egypte, le Portugais Carlos Queiroz, qui a remplacé Hossam Al-Badry, est sur la sellette après avoir été décrié par de nombreuses personnalités footballistiques égyptiennes. Ceci signifie que le technicien portugais n'a pas droit à l'erreur et devra trouver les solutions pour permettre à son équipe de rebondir...

oir devant la Guinée-Bissau pour éviter une sortie prématurée qui serait considérée comme une catastrophe nationale. Déjà, le responsable technique de l'Egypte, le Portugais Carlos Queiroz, qui a remplacé Hossam Al-Badry, est sur la sellette après avoir été décrié par de nombreuses personnalités footballistiques égyptiennes. Ceci signifie que le technicien portugais n'a pas droit à l'erreur et devra trouver les solutions pour permettre à son équipe de rebondir dès aujourd'hui. La Guinée-Bissau, considérée comme l'outsider de ce groupe, a-t-elle les moyens de tenir la dragée haute à l'Egypte ? Les «Djurtus» tiennent leur force d'un effectif stable qui n'a rien à perdre. Leur coach Baciro Candé, qui s'apprête à vivre sa troisième CAN consécutive en tant que sélectionneur, veut épingler à son tableau de chasse l'Egypte, surtout que sa sélection est mieux lotie au classement avec un point dans son escarcelle après le nul face au Soudan. Les Egyptiens, avec zéro point au compteur, doivent impérativement trouver les ressources nécessaires pour se replacer à la qualification en attendant le derby qui les opposera aux Soudanais lors du troisième et dernier round de ce groupe. Sur le papier, l'Egypte a les faveurs du pronostic et semble bien armée pour atteindre son objectif du jour, ne serait-ce que pour se réhabiliter avec son public.

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية