Algérie Presse Service APS

Covid-19: l'appel à la vaccination réitéré

13-01-2022 17:25

ALGER - Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a réitéré, jeudi à Alger, son appel à adhérer à la campagne de vaccination contre le Coronavirus, assurant de la disponibilité des doses en nombre suffisant.Répondant à une question du député à l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdessalam Bachagha, concernant les mesures prises pour prévenir et juguler la propagation de la Covid-19, lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales, le Premier responsable du secteur a indiqué que jusqu’à présent, 12 millions de doses de différents vaccins ont été utilisées, d’autant que 6.996.002 personnes ont reçu un seule dose, 5.763.106 personnes ont...

re suffisant.Répondant à une question du député à l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdessalam Bachagha, concernant les mesures prises pour prévenir et juguler la propagation de la Covid-19, lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales, le Premier responsable du secteur a indiqué que jusqu’à présent, 12 millions de doses de différents vaccins ont été utilisées, d’autant que 6.996.002 personnes ont reçu un seule dose, 5.763.106 personnes ont reçu deux doses et 147.250 personnes ont reçu la 3e dose.Concernant la mise à disposition de l’oxygène, le même responsable a fait état de l’augmentation de la capacité de production de cette matière au niveau national, de l’acquisition et de la distribution aux différents établissements de santé, de condensateurs d’oxygène et de centrales de production d’oxygène.Selon le ministre, les établissements hospitaliers ont initié la maintenance des respirateurs artificiels et des réseaux de distribution d’oxygène, en sus de la dotation de certains établissements en de nouvelles centrales d’oxygène, tandis que d’autres ont été acquises.   Répondant à la question du député Zakaria Bedroune, relative à des projets de réalisation de nouvelles structures sanitaires à Mila, le ministre a indiqué que cette wilaya a bénéficié de 06 projets d’étude de la réalisation de nouvelle structures sanitaires, à savoir un hôpital Mère-Enfant et 05 hôpitaux d’une capacité d’accueil de 60 lits, à Grarem Gouga, Terrai Bainen, Oued Endja, Teleghma et à Tadjenanet.En ce qui concerne les projets inscrits dans différentes daïras de la wilaya, le ministre a indiqué que certains sont en cours d’étude après leur dégel, d’autres en attente d'inscription dans le cadre de l’opération de réalisation proposée lors des séances d’arbitrage qui seront tenues cette année au titre de la loi de finances 2022 et d’autres au titre du programme de développement des régions des Hauts-Plateaux.A une question de la députée Zakia Boukatoucha sur la prise en charge des patients « cœliaques », le ministre de la Santé a fait état de l’introduction des produits destinés à prendre en charge cette maladie dans le cadre de la liste des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux afin de permettre à la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) de les acquérir au profit des établissements publics.Pour une meilleure prise en charge de ces patients, le ministère, explique-t-il, s’emploie à arrêter la liste des produits de consommation sans gluten, fabriqués localement et à les soumettre à un contrôle par des laboratoires spécialisés et accrédités opérant selon les normes internationales, ainsi qu’à envisager la possibilité de subventionner les deux matières premières entrant dans la préparation d'aliments sans gluten (riz et maïs), en sus des prix des produits destinés à cette maladie, avec son introduction dans la liste des maladies chroniques.Répondant à la question du député Djaâfar Oudda sur le projet de réalisation d'un nouvel hôpital à Mohammadi, le premier responsable du secteur a rappelé que la wilaya de Mascara a été dotée de deux hôpitaux, dont l'un est spécialisé en chirurgie orthopédique à Bouhnifia, où le taux d'avancement a atteint 97 % (cet établissement étant en cours d’équipement). Le deuxième est un hôpital général d'une capacité de 120 lits dans le chef-lieu de wilaya, dont la réalisation a été lancée en 2020 pour remplacer l'ancien hôpital en préfabriqué.Le ministre a également rappelé le parachèvement de réalisation et d’équipement d'un centre d'hémodialyse dont les deux services seront étendus à Sig et Mohammadia.En ce qui concerne le projet de réalisation d'un nouvel hôpital dans la commune de Mohammadia en remplacement de l'actuel hôpital en préfabriqué, l’opération n’a pas encore été entamée, car le retard est dû, selon le ministre, à la mobilisation des ressources financières.

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية