Algérie-eco

Pr Bouchnak remplace Réda Tir à la tête du CNESE

4 jours, 3 heures, 16 minutes

Le professeur Khelladi Sidi Mohamed Bouchnak a été installé, jeudi, au poste de président du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), en remplacement du professeur Rédha Tir, a indiqué le Conseil. « Le directeur de cabinet à la Présidence de la République, M. Abdelaziz Khellaf a présidé, jeudi 13 janvier 2022, la cérémonie d’installation du nouveau président du Conseil national économique, social et environnemental, le Pr. Khelladi Sidi Mohamed Bouchnak, en remplacement du Professeur Rhéda Tir », lit-on dans un communiqué publié sur la page Facebook du Conseil. Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Khellaf a rappelé la « mission...

indiqué le Conseil. « Le directeur de cabinet à la Présidence de la République, M. Abdelaziz Khellaf a présidé, jeudi 13 janvier 2022, la cérémonie d’installation du nouveau président du Conseil national économique, social et environnemental, le Pr. Khelladi Sidi Mohamed Bouchnak, en remplacement du Professeur Rhéda Tir », lit-on dans un communiqué publié sur la page Facebook du Conseil. Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Khellaf a rappelé la « mission constitutionnelle du Conseil », saluant les actions accomplies par le Pr. Tir durant son mandat de président du CNESE, soulignant qu’il « a pris ses fonctions dans une période difficile, car il a dû commencer par tout reconstruire, du siège social aux politiques de travail ». M. Khellaf a évoqué les efforts de l’ancien président pour l’édification de cette institution centrale et son placement dans le système consultatif dans les affaires sociales, économiques et environnementales, qui sont des questions fondamentales et de grande importance. Le directeur de cabinet à la Présidence de la République a souligné que le Conseil se veut « un espace impliquant tous les acteurs de la société afin de réfléchir aux politiques économiques, sociales et environnementales et s’assurer qu’elles sont cohérentes avec la politique générale de l’Etat, notamment en ce qui à trait au programme du Président et à ses 54 engagements ». Pour sa part, le Pr. Bouchnak a exprimé sa « reconnaissance au président de la République pour la confiance qu’il a placée en sa personne », formant le vœu d’être à «la hauteur de la responsabilité ». Il a également passé en revue les missions du Conseil, qui reposent principalement sur « l’écoute, son rôle consultatif et la formulation de propositions et de recommandations prospectives en vue d’accompagner le programme du président Abdelmadjid Tebboune, et ce, grâce à la compétence de ses cadres et experts qui œuvrent à la concrétisation de ces objectifs ». Il a en outre souligné l’importance du travail de terrain et son rôle dans la transmission des préoccupations de la société au Président de la République et au Premier ministre, ajoute la même source. APS

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية