Algérie7

L’Algérie cherche des alliés pour contrer l’influence du Maroc et d’Israël

1 jour, 22 heures, 22 minutes

Algérie – Le pays est confronté actuellement à un contexte géopolitique particulier. Dans la zone du Maghreb, les relations sont exécrables avec le grand rival marocain. Pourtant les deux pays sont considérés comme les deux principaux géants en Afrique du Nord. Actuellement dans la zone du Maghreb, l’Algérie et le Maroc se disputent un certain leadership. Les autres pays, confrontés à diverses difficultés sont quelque peu en retrait. En effet, l’Égypte, la Tunisie ou encore la Libye sont en phase de reconstruction. Si l’on prend la Libye ou la Tunisie, la question du leadership est pour le moment relégué au...

onsidérés comme les deux principaux géants en Afrique du Nord. Actuellement dans la zone du Maghreb, l’Algérie et le Maroc se disputent un certain leadership. Les autres pays, confrontés à diverses difficultés sont quelque peu en retrait. En effet, l’Égypte, la Tunisie ou encore la Libye sont en phase de reconstruction. Si l’on prend la Libye ou la Tunisie, la question du leadership est pour le moment relégué au second plan. L’Algérie et le Maroc se livrent donc une bataille sans merci pour avoir la tête du leadership. Il ya quelques mois, les deux nations sont entrées en conflit ouvert ce qui a conduit à une rupture des relations diplomatiques. Chacun avec son allié Il ya de nombreux dossiers sur lesquels Alger et Rabat ne s’entendent pas. Le principal point de discorde est la question du Sahara Occidental. L’autre point sur lequel l’Algérie et le Maroc se regardent en chien de faïence c’est Israël. L’état hébreux soutient le Maroc dans sa politique ce qui n’est pas du tout du goût d’Alger. Le récent déplacement du ministre de la défense israélien au Maroc a fini par mettre le feu aux poudres. C’est ainsi qu’Alger souhaite également développé des alliances. Selon de nombreux dirigeants algériens, le rapprochement entre le Maroc et l’Algérie constitue une menace pour la souveraineté de l’Algérie. Pour contrer cette influence, l’Algérie compte nouer des alliances afin de procéder à un “rééquilibrage” des forces e présence au Maghreb.  

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية