Fil d'Algérie

Laboratoires Frater Razes : journée de sensibilisation pour le diagnostic précoce des maladies de l’homme

4 jours, 1 heure

Les laboratoires Frater-Razes, spécialisés dans l’industrie pharmaceutique ont organisé, ce mardi 23 novembre au niveau du Centre commercial Garden City, en partenariat avec l’Association des étudiants en médecine (Medsa El Djazair) une journée d’information et de sensibilisation sur le sujet très sensible du cancer de la prostate et celui des testicules. Pour Saadaoui Melissa chargée de communication des Laboratoires Frater-Razes, cette initiative en direction des citoyens s’inscrit dans le cadre du « Novembre bleu », un mois réservé dans le monde aux maladies masculines. Une nouvelle fois les laboratoires Frayer-Razes, fidèles à leur engagement principal d’être présents lors des campagnes de sensibilisation...

ts en médecine (Medsa El Djazair) une journée d’information et de sensibilisation sur le sujet très sensible du cancer de la prostate et celui des testicules. Pour Saadaoui Melissa chargée de communication des Laboratoires Frater-Razes, cette initiative en direction des citoyens s’inscrit dans le cadre du « Novembre bleu », un mois réservé dans le monde aux maladies masculines. Une nouvelle fois les laboratoires Frayer-Razes, fidèles à leur engagement principal d’être présents lors des campagnes de sensibilisation autour des thématiques liées à la santé publique vont à la rencontre des citoyens pour les informer sur tout ce qui a trait à ces maladies. Elle ajoutera que son entreprise a déjà organisé de nombreuses campagnes pour informer les citoyens sur la dangerosité des maladies mais surtout d’effectuer les diagnostics précoces pour éviter les complications. Un médecin urologue a été mobilisé, explique-t-elle, par les laboratoires afin d’assurer les consultations et prodiguer des conseils aux visiteurs du centre qui étaient nombreux. L’objectif de cette initiative, dira la représentante de Frater-Razes, est de lever le voile sur les maladies qui touchent les hommes et surtout inviter et à encourager ces derniers à se faire dépister précocement « si les maladies masculines sont prises en charge tôt, elles peuvent guérir et éviter les traitements thérapeutiques lourds ». Pour assurer les consultations des citoyens lors de la journée en question, Frater Razes a fait appel aux compétences du docteur Nazim Gharabi, urologue qui a fait ses preuves aussi à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays dont l’Allemagne et en la France. Pour le Dr Gherabi le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme. C’est une tumeur, dira-t-il, globalement de bon pronostic avec une guérison totale des patients atteints en cas d’un pronostic précoce. Il reste rare avant 50 ans, et le nombre de cas augmente progressivement après 50 ans    Evoquant le traitement de la maladie, le médecin indiquera que les cancers de la prostate « un tueur invisible » peuvent être abordés de différentes manières selon leurs caractéristiques. Plusieurs modalités peuvent être proposées, seules ou en association : surveillance, chirurgie, radiothérapie externe, curiethérapie, hormonothérapie, chimiothérapie. La prostate est une petite glande ovoïde qui est constituée d’une capsule entourant la glande et comprend deux lobes. Classiquement, elle est divisée en trois zones anatomiques : centrale, périphérique, et de transition. novembre bleu Frater Razes Le spécialiste a invité les hommes de 50 ans et plus à effectuer un diagnostic précoce pour éviter de découvrir tardivement la maladie. L’urologie recommande à l’occasion le dépistage individuel du cancer de la prostate par le dosage du PSA et un toucher rectal tous les ans entre 50 et 75 ans, et dès 45 ans s’il existe un risque familial ou ethno géographique. Le spécialiste précisera que l’Algérie dispose de tous les moyens même les plus récents pour le traitement du Cancer de la prostate.

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية