Liberté Algérie

LES TENTATIVES DU PRÉSIDENT DE LA FAF DE DÉSAMORCER LA CRISE ONT ÉCHOUÉ Les membres du bureau fédéral bientôt chez Sebgag

23-10-2021 12:00

Le ministre de la Jeunesse et des Sports aurait prévu une réunion ce lundi au ministère  en vue de discuter de cette crise.Le conflit entre le président de la  FAF Charafeddine Amara  et  certains membres du bureau fédéral  a  atteint des  proportions  alarmantes ces derniers temps.La tentative du président de la FAF de désamorcer la crise, née après la fameuse réunion du BF au cours de laquelle la quasi-majorité de son bureau avait décidé de boycotter les travaux, est restée vaine, même si l’ex-président du CRB espérait “recoller les morceaux” et ouvrir une nouvelle page avec ses proches collaborateurs en organisant un dîner, au début de la semaine...

bres du bureau fédéral  a  atteint des  proportions  alarmantes ces derniers temps.La tentative du président de la FAF de désamorcer la crise, née après la fameuse réunion du BF au cours de laquelle la quasi-majorité de son bureau avait décidé de boycotter les travaux, est restée vaine, même si l’ex-président du CRB espérait “recoller les morceaux” et ouvrir une nouvelle page avec ses proches collaborateurs en organisant un dîner, au début de la semaine dernière, dans un restaurant huppé de la capitale.Et même s’il a réussi néanmoins à renouer contact avec certains membres du BF, la gestion de Amara continue à être décriée en coulisses. Preuve à l’appui : des dossiers importants liés au fonctionnement et à la gestion du football national demeurent toujours en suspens. La récente intervention du MJS lors du séminaire organisé pour l’obtention de la licence CAF professionnelle où il a exhorté les acteurs du football à éviter les luttes intestines tout en se serrant les coudes pour le développement du football national est un signal fort pour le président de la FAF, Amara, et les membres du bureau fédéral.D’ailleurs, conscient de la nécessité de désamorcer la crise au niveau de la haute instance fédérale, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sebgag, aurait prévu une réunion lundi au ministère de la Jeunesse et des Sports en vue de discuter de cette crise interne entre les membres du BF d’un côté et le président Amara d’un autre.Le responsable du MJS avait, d’ailleurs, appelé les membres du BF à prôner le dialogue constructif et par la même occasion à éviter les luttes intestines qui ne font que freiner le développement du football national.Il faut savoir que les relations entre le patron de la haute instance fédérale et les membres du bureau fédéral, du moins la plupart, ne sont pas au beau fixe depuis un bout de temps déjà. Cette conjoncture “inédite” et “prévisible” à la fois résulte d’une dislocation dans les relations entre le président de la FAF et certains des membres du BF pas du tout satisfaits de la manière avec laquelle la fédération est gérée.La gestion unilatérale de Amara a porté un sérieux coup dans ses rapports avec le BF. Cela a engendré une cohabitation devenue impossible, même si la tension a baissé d’un cran, ces derniers temps, notamment après le dîner organisé la semaine dernière au cours de laquelle le patron de la FAF a tenté d’arrondir les angles, allant même jusqu’à promettre une gestion transparente et efficace des dossiers urgents, les amendements des statuts entre autres.Le MJS n’est pas à sa première intervention dans cette histoire de “conflit”. Un responsable au ministère avait déjà reçu certains membres contestataires, il y a quelques semaines, soit avant les deux rencontres de l’équipe nationale face au Niger.   Nazim T. 

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية