Fil d'Algérie

Les Laboratoires FRATER-RAZES lancent une campagne de sensibilisation contre l’ostéoporose

20-10-2021 16:01

L’ostéoporose est caractérisée par une perte de la résistance des os qui prédispose aux fractures. Dans la plupart des cas, les os se fragilisent en raison d’un manque de calcium, de phosphore et d’autres minéraux. Pour informer les citoyens sur cette pathologie, les Laboratoires FRATER-RAZES ont organisé, aujourd’hui mercredi une campagne de sensibilisation contre l’ostéoporose à l’occasion de la journée mondiale de l’ostéoporose. Dans cette optique les laboratoires FRATER-RAZES, en partenariat avec @medsa_aljazair organisent des consultations gratuites pour le grand public au niveau du Centre commercial de Bab Ezzouar. La journée a vu la participation du professeur Chafika Haouichat, chef...

utres minéraux. Pour informer les citoyens sur cette pathologie, les Laboratoires FRATER-RAZES ont organisé, aujourd’hui mercredi une campagne de sensibilisation contre l’ostéoporose à l’occasion de la journée mondiale de l’ostéoporose. Dans cette optique les laboratoires FRATER-RAZES, en partenariat avec @medsa_aljazair organisent des consultations gratuites pour le grand public au niveau du Centre commercial de Bab Ezzouar. La journée a vu la participation du professeur Chafika Haouichat, chef de service Rhumatologie au CHU de Douera qui effectuait toute la journée des consultations au citoyens notamment les femmes. Pour la spécialiste, cette campagne permettra aux médecins d’aller vers les citoyens afin de les informer tous ce qui a trait à cette maladie. Le médecin indiquera que La perte osseuse est normale au cours du vieillissement.  Certains facteurs peuvent accélérer cette perte osseuse et conduire à l’apparition plus rapide d’une ostéoporose. « Chez la femme, l’ostéoporose est le plus souvent observée après la ménopause, à la suite d’une carence en œstrogène », a-t-elle expliqué.   Selon elle, chaque année, on enregistre énormément de fractures de hanche (partie supérieure du fémur et col du fémur), particulièrement chez les personnes âgées, la plupart d’entre elles sont dues à l’ostéoporose, une pathologie essentiellement féminine qui fragilise le squelette. Elle ajoutera que c’est une maladie de santé publique qui progresse en continue au sein de la société algérienne, « Nous avons effectué une étude auprès des femmes âgées dans la région de Douera à Alger intitulée « Déterminer la prévalence de l’ostéoporose post-ménopausique en Algérie » dont les résultats ont permis  de démontrer que 41,7% de la population féminine de 45 ans et plus souffrent d’une ostéoporose, 40% elles ont développé une ostéopénie et 25.000 nouveaux cas sont enregistrés annuellement. Elle qualifiera le chiffre issu de la dite étude d’important tout en précisant qu’il était temps de tirer la sonnette d’alarme pour le traitement des personnes souffrantes de cette pathologie mais aussi attirer l’attention de la tutelle pour plus d’effort dans la prise en charge de cette maladie. Elle regrettera cependant le manque d’appareils dédiés au diagnostic précoce de la maladie comme la mesure de la densité minérale osseuse (DMO) et examens biologiques dans la prise en charge de l’ostéoporose « tous les hôpitaux algériens devraient avoir une DMO pour effectuer le diagnostic précoce. Et d’ajouter que les moyens thérapeutiques sont disponibles en Algérie. Par ailleurs, l’association scientifique médicale de la wilaya d’Alger s’est mobilisée pour inviter les personnes âgées particulièrement les femmes à se rendre au niveau de l’espace de consultation mis en place par Les Laboratoires Frater Razes. Des dépliants contenant des informations sur la maladie ont également été distribués.

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية