Tsa-algerie

EN : Djamel Belmadi fracasse Andy Delort

2 jours, 4 heures, 51 minutes

Il ne lui pardonne pas. Le sélectionneur national Djamel Belmadi est revenu à la charge ce jeudi 14 octobre pour évoquer le cas de l’attaquant international algérien Andy Delort, qui a décidé de privilégier son nouveau club au détriment de l’équipe nationale.Après avoir juré que le nouvel avant-centre de l’OGC Nice (Ligue 1, France) et ancien buteur de Montpellier ne remettra jamais les pieds en équipe nationale tant qu’il est sélectionneur, Djamel Belmadi a fracassé Andy Delort.Interrogé ce jeudi 14 octobre par RMC Sport, et en réponse aux déclarations de Delort, le sélectionneur national, fidèle à son franc parler, n’a pas mâché ses...

légier son nouveau club au détriment de l’équipe nationale.Après avoir juré que le nouvel avant-centre de l’OGC Nice (Ligue 1, France) et ancien buteur de Montpellier ne remettra jamais les pieds en équipe nationale tant qu’il est sélectionneur, Djamel Belmadi a fracassé Andy Delort.Interrogé ce jeudi 14 octobre par RMC Sport, et en réponse aux déclarations de Delort, le sélectionneur national, fidèle à son franc parler, n’a pas mâché ses mots à l’égard de l’ex-attaquant de Montpellier.| Lire aussi : Djamel Belmadi, l’homme qui bouscule les vieilles (mauvaises) habitudes« Ça, c’est la grosse blague de l’année », a dit d’emblée le coach des Verts. « C’est ou de la grosse stupidité, ou le culot qui n’a pas de limite », a-t-il poursuivi, avant de lâcher : « Donc nous on va jouer sous 40° au Niger, dans des conditions exécrables, on va se taper dans toute l’Afrique pendant une campagne de qualifications qui est un peu un enfer, et quand tout est fait, quand tout est réglé, le monsieur revient comme une petite mariée : ‘C’est bon je suis dispo maintenant’ ? C’est doublement nous manquer de respect. »Il y a une semaine déjà, Djamel Belmadi avait évoqué le cas Delort en conférence de presse d’avant match Algérie – Niger vendredi 8 octobre à Blida, comptant pour la 3e journée des qualifications au Mondial 2022. Il a dit qu’il a eu une discussion « houleuse » avec Andy Delort, après avoir appris que l’attaquant international a décidé de mettre « entre parenthèses » l’équipe nationale d’Algérie pour se consacrer à son nouveau club, l’OGC Nice.Sans pitié avec Delort, Djamel Belmadi a rappelé les conditions dans lesquelles ce franco-algérien est arrivé en équipe nationale. « Il a démarré le jour de la CAN 2019 » que l’Algérie a remporté, a expliqué Belmadi. « On lui a rendu service. Il est venu, il a fait des pieds et des mains pour arriver en équipe nationale. Jusqu’à la dernière seconde, le gars ne nous a pas lâché », a-t-il ajouté, en estimant que Delort a pris une « décision lourde de sens », et qu’il aurait dû s’adresser d’abord à la presse et au peuple algérien ».En réaction aux révélations de Belmadi jeudi 7 octobre, Andy Delort a confirmé sa décision de se consacrer, pendant une année, à son nouveau club, l’OGC Nice, au détriment des Verts.Clairement, Delort ne veut pas jouer la CAN 2022 en janvier avec les Verts, mais il ne serait pas contre revenir pour participer à la Coupe du monde 2022 en cas de qualification de l’Algérie. Toutefois, Delort a irrité Belmadi en évoquant le manque de son temps de jeu en équipe nationale (4 titularisations en 11 sélections), ce que le sélectionneur national n’a pas apprécié.

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية