Liberté Algérie

Évoquant la suite des qualifications au Mondial Qatar 2022 Belmadi : “Il ne faut plus s’attendre à des matchs faciles”

2 jours, 13 heures, 37 minutes

Même si la large victoire de la sélection nationale face au Niger à Niamey (0-4) donne l’impression que la rencontre était une simple formalité pour les coéquipiers de Baghdad Bounedjah, le coach national Djamel Belmadi estime le contraire.“Le match face au Niger à Niamey était un vrai déplacement en Afrique avec tous ses aléas. Nous savions qu’on allait jouer dans des conditions particulières. Il faisait très chaud, environ 40 degrés. Ce sont des éléments à prendre en considération. Mais au final nous sommes satisfaits ; les joueurs ont fait le travail pour aller chercher les trois points de la victoire,...

onal Djamel Belmadi estime le contraire.“Le match face au Niger à Niamey était un vrai déplacement en Afrique avec tous ses aléas. Nous savions qu’on allait jouer dans des conditions particulières. Il faisait très chaud, environ 40 degrés. Ce sont des éléments à prendre en considération. Mais au final nous sommes satisfaits ; les joueurs ont fait le travail pour aller chercher les trois points de la victoire, ce qui fait en tout six, entre le match aller et celui du retour. Nous sommes contents. Maintenant il faut continuer et travailler sur ce qui nous attend prochainement”, a fait savoir le sélectionneur dès son retour au pays.Belmadi n’a en outre pas voulu polémiquer à propos de l’état de la pelouse du stade de Niamey : “On ne peut pas parler à chaque fois de l’état des pelouses. Nous y sommes habitués maintenant. Il faut faire avec.Il faut passer outre ça. C’est ce qu’on a pour le moment, et c’est ce qu’on nous offre, il faut travailler avec. Les garçons se sont adaptés par rapport aux jeux qu’on voulait proposer et à la manière qu’il fallait”, s’est-il contenté de dire.Il faut savoir que la sélection algérienne est suivie de près par son concurrent du groupe, à savoir le Burkina Faso, qui partage le même nombre de points avec les Verts au classement général à l’issue de cette 4e journée. Mais la différence des buts  place  les  camarades  de Bennacer à la tête du groupe. Au train où vont les choses, on se dirige vraisemblablement vers un match de barrage avant l’heure lors de la dernière journée pour désigner le qualifié du groupe, sachant que lors de la confrontation du match aller comptant pour la 2e journée les deux sélections se sont neutralisés à Marrakech sur le score de parité 1-1.“Nous sommes  conscients  que  le  Burkina Faso est une sélection très forte, qui possède des bons joueurs professionnels évoluant dans leur majorité en Europe”, précise Belmadi, avant de rappeler : “Il ne faut pas oublier que nous jouons les qualifications de la Coupe du monde, donc il n’y a pas que des matchs faciles. Chaque rencontre a ses vérités et ses caractéristiques. Pour le moment, on va se reposer un peu pour reprendre le travail en perspective de ce qui nous attend.” Belmadi a, du reste, rassuré quant à l’état de santé d’Atal, dont le changement en deuxième période avait comme objectif de permettre à d’autres joueurs d’avoir un temps de jeu.“Le changement de Youcef Atal n’était pas à cause d’une blessure, c’est un changement purement tactique. C’est un choix de l’entraîneur du fait qu’il a pris un carton. C’est aussi un joueur qui a eu beaucoup de blessures donc il faut faire très attention. Ajoutez à cela la chaleur et beaucoup d’activité qu’il y a eu sur son côté. Il n’y a pas d’inquiétude pour Atal”, rassure Belmadi, avant de conclure sur Bounedjah : “Concernant Baghdad, c’est beaucoup plus par rapport à la fatigue.On a préféré le remplacer à la suite d’une grosse débauche d’énergie. Ce qui est rassurant, c’est qu’il a fait son boulot sur le terrain, il a marqué un but et a bien travaillé sur le terrain.”  Ahmed IFTICEN 

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية