Le quotidien d'Oran

MC Oran: L'énigme Aït Djoudi !

19-09-2021 06:03

L'entraineur Azzedine Aït Djoudi dirigera-t-il le Mouloudia d'Oran la saison prochaine ? C'est la question que se posent les supporters et proches du club, au moment où le technicien en question se trouve depuis deux jours à Alger. Il est vrai que la rumeur relative à la résiliation de son contrat est dénuée de tout fondement, puisque c'est l'intéressé lui-même qui nous a confirmé cette information. D'ailleurs, il devrait être de retour aujourd'hui pour tenir une réunion importante avec le président Tayeb Mehiaoui pour éventuellement tracer la feuille de route d'autant plus que le MCO est déjà très en retard...

ouve depuis deux jours à Alger. Il est vrai que la rumeur relative à la résiliation de son contrat est dénuée de tout fondement, puisque c'est l'intéressé lui-même qui nous a confirmé cette information. D'ailleurs, il devrait être de retour aujourd'hui pour tenir une réunion importante avec le président Tayeb Mehiaoui pour éventuellement tracer la feuille de route d'autant plus que le MCO est déjà très en retard dans la préparation. Mais, il est toujours utile de préciser qu'il y a divergences entre les deux responsables et selon certaines indiscrétions, certaines personnes sont allées même jusqu'à annoncer le nom de Mounir Zeghdoud en cas de faux bond d'Aït Djoudi. En attendant, le bureau du président du Mouloudia d'Oran est submergé de supporters qui affichent leurs appréhensions quant à la politique de recrutement prônée par les dirigeants. Aussi, notre source nous a fait savoir que certaines nouvelles recrues ont eu cette mauvaise manie d'exiger la signature d'autres joueurs, qui ne répondent pas aux critères recherchés. «L'entraineur Aït Djoudi n'est pas du tout d'accord avec cette gestion du volet du recrutement ce qui explique son recul et son retour à Alger», nous a affirmé une source très proche du club. Bizarre, n'est-ce pas? En somme, les managers se bousculent au portillon du président, qui continue de procéder dans la discrétion la plus absolue. Et l'intérêt de l'équipe dans tout ça ? On n'en sait rien. Au fait, où est passée la commission de recrutement désignée lors de la dernière réunion du conseil d'administration ? Les actionnaires et les membres du CA sont responsables de cette situation qui s'annonce préjudiciable au club qui pourrait déjà payer cash le retard accusé dans la préparation. Aux dernières nouvelles, nous avons appris que Tayeb Mehiaoui est revenu sur sa décision de libérer le milieu de terrain Legraâ, alors que Fourloul a définitivement opté pour l'ASO Chlef. Au lieu d'un projet sportif à la hauteur du standing du MCO, on persiste dans le bricolage et la confusion. Ainsi donc, le MCO est en train de subir les conséquences d'une gestion menée par un manager de l'Ouest qui a «vidé» le club en allant «exporter» ses joueurs vers d'autres cieux. Aujourd'hui, le mal du Mouloudia d'Oran est connu de tous mais, intérêt personnel oblige, personne ne veut lever le petit doigt pour y remédier avant qu'il ne soit trop tard.

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية