Algérie Presse Service APS

Electeur: "j’ai voté et je garde espoir en une Algérie nouvelle"

12-06-2021 16:04

TLEMCEN - "J’ai voté et je garde espoir en une Algérie nouvelle", soutient mordicus le jeune Fethallah. B à sa sortie du centre de vote "Chahid Loussif Mohamed" dans la commune de Zenata, relevant de la daïra de Hennaya (Tlemcen).A 28 ans, ce diplômé de la faculté des sciences biologiques de l’université de Tlemcen, actuellement sans emploi, s’est dit déterminé "à vouloir contribuer au changement vers le meilleur de la situation dans le pays"."En côtoyant de jeunes candidats indépendants et d’autres parrainés par des partis politiques, j’ai pris conscience de l’importance de l’acte de voter pour certaines personnes dans lesquelles...

la daïra de Hennaya (Tlemcen).A 28 ans, ce diplômé de la faculté des sciences biologiques de l’université de Tlemcen, actuellement sans emploi, s’est dit déterminé "à vouloir contribuer au changement vers le meilleur de la situation dans le pays"."En côtoyant de jeunes candidats indépendants et d’autres parrainés par des partis politiques, j’ai pris conscience de l’importance de l’acte de voter pour certaines personnes dans lesquelles je me reconnais", explique-t-il.Fethallah reconnaît qu’avant, "la chose politique ne m’intéressait pas" et "je ne croyais pas aux élections. Cette fois-ci, en suivant de près la campagne électorale et avec les informations recueillies sur les réseaux sociaux et au contact des jeunes candidats, j’ai pris conscience de l’importance que revêt ma voix pour élire les représentants du peuple au futur parlement", affirme-t-il.Durant la campagne électorale, ce jeune diplômé a suivi de nombreux candidats qui ont plaidé pour la rupture, le changement et l’Algérie nouvelle. "Personnellement, je garde toujours espoir. Notre pays recèle d’importantes ressources naturelles et humaines qui peuvent le hisser au rang des pays développés", estime Fethallah.Il considère que "rester à l’écart de la vie politique qui décide de l’avenir du citoyen et du pays en cette conjoncture où les risques et menaces pèsent sur la stabilité et la sécurité du pays est un acte inconscient".Partisan de la démocratie participative, ce jeune électeur a appelé tous les citoyens à voter massivement pour élire leurs représentants au parlement afin de barrer la route "aux opportunistes et aux incompétents"."Notre pays compte un nombre important de jeunes. J’espère que de jeunes cadres candidats seront élus et vont nous représenter dignement au parlement. Ces jeunes sont bien placés pour connaître les problèmes et les préoccupations de la frange juvénile à laquelle ils appartiennent", affirme Fethallah, estimant que "la force du pays réside dans sa jeunesse"."Je garde toujours espoir d’un changement positif devant permettre un développement équilibré et la construction d’institutions légitimes et fortes œuvrant au service des citoyens et en particulier les jeunes", souligne-t-il.

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية