Le citoyen

Open de Marseille: La participation algérienne était excellente grâce au duo Syoud-Melih

23-03-2021 17:43

  Le Directeur des équipes nationales (DEN) de la Fédération algérienne de natation (FAN), Lamine Ben Abderrahmane, a estimé lundi, que l'Algérie a enregistré d'excellents résultats lors de l'Open de Marseille (19-21 mars), grâce au duo: Jaouad Syoud-Amel Melih.   ''Les résultats obtenus prouvent la courbe ascendante des Algériens d'une compétition à une autre. Dans l'ensemble, je suis très satisfait de la prestation des nageurs qui ont disputé cinq (05) finales (A) et une finale (B), et de leurs résultats surtout le duo Syoud-Melih'', a déclaré le DEN à l'APS. Et d'enchaîner: ''Cinq nouveaux records nationaux ont été établis...

'Open de Marseille (19-21 mars), grâce au duo: Jaouad Syoud-Amel Melih.   ''Les résultats obtenus prouvent la courbe ascendante des Algériens d'une compétition à une autre. Dans l'ensemble, je suis très satisfait de la prestation des nageurs qui ont disputé cinq (05) finales (A) et une finale (B), et de leurs résultats surtout le duo Syoud-Melih'', a déclaré le DEN à l'APS. Et d'enchaîner: ''Cinq nouveaux records nationaux ont été établis par Syoud sur 100m, 200m papillon, 200m et 400m quatre nages et le record sur 50m nage libre par Melih. Syoud a réalisé les minimas (B) du 100 et 200 m papillon des JO de Tokyo. Aussi, les minima (B) sur 50m nage libre, 100 et 200m papillon et 200 et 400m quatre nages qualificatifs aux mondiaux en petit et grand bassin''. Syoud (21 ans) s'est illustré lors de ce rendez-vous après avoir battu quatre (04) records nationaux dans les épreuves suivantes: 100m papillon (53.26), 200m quatre nages (2: 01.00), 400m quatre nages (4: 22.48) et 200m papillon (1: 59.74). Aussi, le nageur de l'Olympique de Nice (France) a réalisé les minima ''B'' qualificatifs aux JO de Tokyo dans les spécialistes du 100 et 200m papillon. Il avait auparavant réalisé les minima ''B" sur les 200m quatre (4) nages. Outre ces performances, Syoud avait réalisé lors du meeting de Nice en février dernier, les minima "B" des Mondiaux en petit bassin (25m) prévus en décembre 2021 à Abu Dhabi (Emirats arabes unis) et des Mondiaux en grand bassin (50 m), en mai 2022 à Fukuoka (Japon). Pour sa part,  la nageuse algérienne Amel Melih a établi dimanche un nouveau record national du 50 mètres nage libre en grand bassin (50m), en réalisant un chrono de 25.74. Malgré cette performance, elle a raté de peu l'occasion de réaliser les minima ''B'', fixés à 25.51 et qualificatifs aux JO. Melih (27 ans) avait amélioré les minima (B) qualificatifs pour les rendez-vous Mondiaux de Abu Dhabi (Emirats arabes unis) et Fukuoka (Japon). ''Syoud a confirmé sa montée en puissance d'un meeting à un autre, augmentant ainsi ses ambitions en vue des JO, les Championnats d'Afrique Open et le Championnat arabe. Même chose pour Melih, qui se rapproche d'une qualification aux JO après avoir assuré celui des deux mondiaux'', a-t-il ajouté. Le reste des participants algériens, en l'occurrence, Ramzi Chouchar et Nazim Benbara ont enregistré à Marseille des résultats en dents de scie. ''Leur participation était assez moyenne. On espérait des meilleurs chronos mais parfois, le nageur n'est  pas à sa meilleure forme lors des meetings''. L'Algérie a été  représentée à Marseille par quatre nageurs, à savoir Jaouad Syoud, Ramzi Chouchar, Nazim Benbara et Amel Melih, alors que Majda Chebaraka a renoncé à ce rendez-vous à la toute dernière minute. A cet effet, trois Algériens ont réalisé les minimas pour les JO jusqu'à maintenant. Il s'agit d'Oussama Sahnoune (minima A sur 50 et 100 m nage libre), Jaouad Syoud (minima B sur 200m 4 nages, 100 et 200m papillon) et Abdellah Ardjoune (minima B sur 100 et 200m dos).   ''Les résultats obtenus prouvent la courbe ascendante des Algériens d'une compétition à une autre. Dans l'ensemble, je suis très satisfait de la prestation des nageurs qui ont disputé cinq (05) finales (A) et une finale (B), et de leurs résultats surtout le duo Syoud-Melih'', a déclaré le DEN à l'APS. Et d'enchaîner: ''Cinq nouveaux records nationaux ont été établis par Syoud sur 100m, 200m papillon, 200m et 400m quatre nages et le record sur 50m nage libre par Melih. Syoud a réalisé les minimas (B) du 100 et 200 m papillon des JO de Tokyo. Aussi, les minima (B) sur 50m nage libre, 100 et 200m papillon et 200 et 400m quatre nages qualificatifs aux mondiaux en petit et grand bassin''. Syoud (21 ans) s'est illustré lors de ce rendez-vous après avoir battu quatre (04) records nationaux dans les épreuves suivantes: 100m papillon (53.26), 200m quatre nages (2: 01.00), 400m quatre nages (4: 22.48) et 200m papillon (1: 59.74). Aussi, le nageur de l'Olympique de Nice (France) a réalisé les minima ''B'' qualificatifs aux JO de Tokyo dans les spécialistes du 100 et 200m papillon. Il avait auparavant réalisé les minima ''B" sur les 200m quatre (4) nages. Outre ces performances, Syoud avait réalisé lors du meeting de Nice en février dernier, les minima "B" des Mondiaux en petit bassin (25m) prévus en décembre 2021 à Abu Dhabi (Emirats arabes unis) et des Mondiaux en grand bassin (50 m), en mai 2022 à Fukuoka (Japon). Pour sa part,  la nageuse algérienne Amel Melih a établi dimanche un nouveau record national du 50 mètres nage libre en grand bassin (50m), en réalisant un chrono de 25.74. Malgré cette performance, elle a raté de peu l'occasion de réaliser les minima ''B'', fixés à 25.51 et qualificatifs aux JO. Melih (27 ans) avait amélioré les minima (B) qualificatifs pour les rendez-vous Mondiaux de Abu Dhabi (Emirats arabes unis) et Fukuoka (Japon). ''Syoud a confirmé sa montée en puissance d'un meeting à un autre, augmentant ainsi ses ambitions en vue des JO, les Championnats d'Afrique Open et le Championnat arabe. Même chose pour Melih, qui se rapproche d'une qualification aux JO après avoir assuré celui des deux mondiaux'', a-t-il ajouté. Le reste des participants algériens, en l'occurrence, Ramzi Chouchar et Nazim Benbara ont enregistré à Marseille des résultats en dents de scie. ''Leur participation était assez moyenne. On espérait des meilleurs chronos mais parfois, le nageur n'est  pas à sa meilleure forme lors des meetings''. L'Algérie a été  représentée à Marseille par quatre nageurs, à savoir Jaouad Syoud, Ramzi Chouchar, Nazim Benbara et Amel Melih, alors que Majda Chebaraka a renoncé à ce rendez-vous à la toute dernière minute. A cet effet, trois Algériens ont réalisé les minimas pour les JO jusqu'à maintenant. Il s'agit d'Oussama Sahnoune (minima A sur 50 et 100 m nage libre), Jaouad Syoud (minima B sur 200m 4 nages, 100 et 200m papillon) et Abdellah Ardjoune (minima B sur 100 et 200m dos).

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية