Algérie Solidaire

Le Front Polisario appelle à la solidarité internationale avec le peuple sahraoui

13-11-2020 15:21

Le représentant du front Polisario en Europe et à l’UE, Bachir Abi Bouchraya a appelé vendredi les parties solidaires avec la cause sahraouie à soutenir le peuple sahraoui suite à la violation par les forces armées marocaines de l’accord de cessez-le-feu à El-Guerguerat, imputant au Maroc l’entière responsabilité des répercussions de cette agression sur la sécurité et la stabilité de la région. Dans une déclaration à l’APS, M. Abi Bouchraya a précisé que les forces armées marocaines ont violé délibérément l’accord de cessez-le-feu signé par les parties au conflit, en déployant des forces militaires au niveau de trois axes à...

s forces armées marocaines de l’accord de cessez-le-feu à El-Guerguerat, imputant au Maroc l’entière responsabilité des répercussions de cette agression sur la sécurité et la stabilité de la région. Dans une déclaration à l’APS, M. Abi Bouchraya a précisé que les forces armées marocaines ont violé délibérément l’accord de cessez-le-feu signé par les parties au conflit, en déployant des forces militaires au niveau de trois axes à l’est de la brèche démilitarisée d’El Guerguerat contre des Sahraouis civils qui manifestaient pacifiquement depuis le 21 octobre passé. L’évolution de cette situation qualifiée de « violation flagrante et directe » contre les Sahraouis, place le peuple sahraoui et le mouvement de libération du front Polisario en situation légale pour défendre et protéger la souveraineté et l’intégrité des territoires sahraouis, a-t-il soutenu. C’est pourquoi la réaction immédiate et déterminée de l’armée populaire de libération sahraouie (APLS) était nécessaire pour faire face à cette violation de l’accord de cessez-le-feu et à l’agression marocaine. Dans de pareilles circonstances, la diplomatie sahraouie se déploiera tous azimuts afin de mobiliser un maximum de soutien parmi des parlementaires, des journalistes et saisira même les institutions européennes spécialisées pour être aux côtés du peuple sahraoui dans la tragédie d’aujourd’hui et aboutir à un règlement pacifique. Le front Polisario et le gouvernement sahraoui imputent au royaume du Maroc « la responsabilité entière dans les graves répercussions » qui menacent la sécurité et la stabilité de la région voire même l’avenir du règlement pacifique en suspens, a-t-il souligné. Et d’expliquer qu’une telle situation dénote le refus par le Maroc, des années durant, d’organiser un référendum sur l’autodétermination qui constitue le seul document signé avec l’autre partie sous l’égide de l’ONU et de l’UA.ppzllz

مشاركة المقال :

آخر الأخبار