Liberté Algérie

Dziri quitte l’USM Alger

27-02-2020 11:00

“Je pense qu’il  est  temps  pour  moi  de  céder  ma place  à  quelqu’un d’autre. Le problème est peut-être en moi. Il est probable que c’est moi qui n’ai pas trouvé les solutions pour faire redémarrer l’équipe”, a expliqué Dziri à ses interlocuteurs.   Quelques jours à peine après lui avoir renouvelé sa confiance, suite à l’élimination peu glorieuse en huitièmes de finale de Coupe d’Algérie face à l’ASM Oran, la direction de l’USM Alger a consenti hier à une séparation à l’amiable avec l’entraîneur Dziri Bilal, qui quitte officiellement donc ses fonctions à la barre technique. Un communiqué officiel laconique du...

s pour faire redémarrer l’équipe”, a expliqué Dziri à ses interlocuteurs.   Quelques jours à peine après lui avoir renouvelé sa confiance, suite à l’élimination peu glorieuse en huitièmes de finale de Coupe d’Algérie face à l’ASM Oran, la direction de l’USM Alger a consenti hier à une séparation à l’amiable avec l’entraîneur Dziri Bilal, qui quitte officiellement donc ses fonctions à la barre technique. Un communiqué officiel laconique du club a rendu publique l’information sans autre précision.  Cependant, comme ce fut le cas à la suite de la déroute oranaise, c’est encore une fois Dziri qui a demandé à être déchargé de ses obligations en raison des résultats négatifs de l’équipe et de la pression croissante des supporters. “Je pense qu’il est temps pour moi de céder ma place à quelqu’un d’autre. Le problème est peut-être en moi. Il est probable que c’est moi qui n’ai pas trouvé les solutions pour faire redémarrer l’équipe. Je ne veux pas prendre en otage l’équipe pour la simple raison que j’ai la confiance de la direction. Je vous demande donc de me libérer”, a expliqué Dziri à ses interlocuteurs de la direction de l’USMA, qui n’ont pas pu cette fois-ci le convaincre de rester jusqu’à la fin de la saison. Lors de sa première démission, il a fallu en effet toute la diplomatie du nouveau patron de l’USMA, le P-DG de Serport, Achour Djeloul, pour amener Dziri à renoncer à sa démission. La défaite contre le MCA a été visiblement le faux pas de trop. Pour le moment, la direction de l’USMA a demandé au coach adjoint, Farid Zemiti, d’assurer l’intérim, du moins pour la rencontre de samedi contre la JSS à Saoura, avant la nomination d’un nouvel entraîneur. Aucune piste pour le moment n’est évoquée. Il faut noter qu’après la défaite contre le MCA, l’USMA,  avec 25 points, se retrouve à seulement 7 points du premier relégable, l’US Biskra, qui compte 18 points. L’équipe doit donc se batte pour assurer son maintien dans des conditions difficiles. Par ailleurs, une assemblée générale extraordinaire des actionnaires de l’USMA est prévue pour cet après-midi au siège du club, au stade de Bologhine, afin d’entériner l’arrivée du nouveau propriétaire du club, à savoir la société nationale Serport, qui a acheté plus de 94% des actions du club. Dans la correspondance envoyée aux actionnaires, il leur est demandé de renoncer à leur droit de préemption en cas de vente des actions, ce qui est antiréglementaire. Le droit de préemption (encore appelé droit de préférence), rappelons-le, est le droit d’acquérir par priorité les actions ou parts d’un associé qui souhaite sortir de la société.    SAMIR LAMARI

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية