La Nouvelle République

La CAF confirmera les dates de la CAN-2021 ce jeudi

15-01-2020 13:35

Le Cameroun serait déjà sur les rails, prêt pour cet événement, espèrent les dirigeants de la CAF. Un retard dans les chantiers risquerait de tout compromettre au moment ou tout se fait pour rapprocher de quelques mois l’événement africain. Alors des questionnements commence à balayer les commentaires d’inquiétudes, et ce, au moment ou de l’autre côté de la barrière, le Cameroun rassure «nous serons au rendez-vous de cet événement». Le changement de dates ne dérangerait pas les clubs qui le souhaitent vivement. Une belle manière de permettre aux fans également, de ne pas trop se faire exposer aux changements climatiques...

er de quelques mois l’événement africain. Alors des questionnements commence à balayer les commentaires d’inquiétudes, et ce, au moment ou de l’autre côté de la barrière, le Cameroun rassure «nous serons au rendez-vous de cet événement». Le changement de dates ne dérangerait pas les clubs qui le souhaitent vivement. Une belle manière de permettre aux fans également, de ne pas trop se faire exposer aux changements climatiques du pays des Lions indomptables.Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, le confirmera certainement dans le courant de la semaine sur les ondes de la chaîne RFI. Les dates de la CAN-2021, une question qui se balade un peu partout pour atterrir chez le président de l’institution du football africaine qui répondra «Elles seront données le 15 janvier. Nous allons nous réunir au Cameroun et prendre cette décision avec les représentants de l’Etat Camerounais et ceux du football africain». Maintenait que la délégation, comme annoncé dans notre édition d’hier, est sur place, il ne reste qu’à confirmer la date de ce rendez-vous. Et pour donner du sens à cette fête africaine, des sélectionneurs ont été invités à faire partie de la délégation dont Djamel Belmadi. Tout le monde sait que ces dates qui seront annoncées, sont dictées par les conditions climatiques puisqu’il est connu que les mois de juin et juillet correspondent à la saison des grosses pluies, mais «officieusement, beaucoup d’observateurs estiment qu’il s’agit surtout d’une conséquence de la reforme du Mondial des clubs, opérée par la FIFA qui aura lieu en juin et juillet», fait remarquer un confrère de la presse africaine.Ce qui est d’ailleurs juste puisqu’il y a un risque de chevauchement de ces deux compétitions. Interrogé par le journal Africain, pour savoir si ce changement de dates s’effectue sous pression européenne, le président de la CAF dira : «En Afrique, l’été au nord du continent n’a rien à voir avec l’été au sud. Il faudrait que quelqu’un vérifie ma déclaration au symposium de Rabat, au moment ou nous avions annoncé une CAN à 24 en juillet, j’ai toujours dit que nous devions être flexibles par rapport à la météo». Ces dates ne devraient pas se coller à celle de la coupe du monde qui se jouera en juin-juillet en 2022. Il semble, dira-t-il, «qu’il soit impossible d’organiser une CAN en août par exemple, ou en avril.Les clubs européens ne l’accepteraient pas. Un niveau calendaire, il ne reste donc plus que janvier et février, car il y’aura les dates FIFA pour les qualifications pour la Coupe du monde», a confirmé un membre du comité exécutif de la CAF au quotidien sportif, sous couvert d’anonymat. Dans le cas ou le changement de dates ne s’officialise pas, le président dira qu’il est prêt à dialoguer avec la FIFA pour tenter de trouver une solution : «Vous savez, il y a toujours des arrangements. Il y a des discussions ente les différents responsables du football mondial. Nous allons nous mettre autour d’une table et trouver des salutations». Mais, disant tout simplement, que la CAN aura bien lieu le 15 janvier 2021. Alors que la fête se prépare.

مشاركة المقال :

تغطيات إخبارية