Algérie360

Ramadan 2023 : la mesure de l’UGCAA pour baisser les prix de la viande

04-01-2023 12:13

Avec l’approche du mois de Ramadan, le sujet des prix élevés de la viande rouge a refait surface ! En effet, il s’agit d’un sujet qui a tant préoccupé les citoyens, vu la tournure ascendante qu’ont connu les prix ! Dans le détail, l’augmentation des prix de la viande rouge, ces jours-ci, est estimée à 25 % par rapport à l’année dernière ! Effectivement, les prix affichés ne sont visiblement pas à la portée de tous les groupes de la société, spécialement pour le simple citoyen.  Afin de freiner l’augmentation des prix, les autorités responsables ont proposé plusieurs solutions. Cependant,...

nnu les prix ! Dans le détail, l’augmentation des prix de la viande rouge, ces jours-ci, est estimée à 25 % par rapport à l’année dernière ! Effectivement, les prix affichés ne sont visiblement pas à la portée de tous les groupes de la société, spécialement pour le simple citoyen.  Afin de freiner l’augmentation des prix, les autorités responsables ont proposé plusieurs solutions. Cependant, cela n’est que de l’encre sur du papier. Adopter le système du troc (marchandise contre bétail africain), importer la viande bovine européenne… En effet, aucune mesure n’a été réellement entreprise, au moment d’écrire ces lignes. Ainsi, le citoyen algérien reste entre le marteau et l’enclume.  On notera que le prix d’un kilo de viande rouge a dépassé 2.000 DA. Par ailleurs, les éleveurs du bétail ont énuméré certains facteurs qui expliquent cette flambée des prix. Les principaux concernés aspirent toujours à l’aide du gouvernement, eu égard de la hausse des prix du fourrage. Le vice-président de la Fédération nationale des éleveurs a fait savoir qu’aucun éleveur n’a reçu sa part d’orge, jusqu’à présent. Sachant que cette opération se fait d’habitude au mois d’octobre. Hausse des prix de la viande rouge : le SG de l’UGCAA s’exprime   Le secrétaire général de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) à savoir Hazab Benchohra a fait savoir que certaines mesures seront prises avant le mois de ramadan pour reprendre le contrôle sur les prix de la viande rouge. En effet, le même responsable a indiqué que les autorités responsables envisagent d’importer des quantités de viande, avant le mois sacré. Le secrétaire général a également rassuré les consommateurs algériens que les prix seront à la portée de toutes les catégories sociales. Cela en coordination entre le ministère de l’agriculture et le ministère du commerce. On notera qu’il s’agit des déclarations de Hazab Benchohra, accordées à la chaîne Ennahar Tv.

مشاركة المقال :

آخر الأخبار