Jeune-independant

20e Foire de la figue à Béjaïa : Recul de la production cette année   

09-12-2022 22:18

Quelque 67 exposants, essentiellement, des producteurs de la figue sèche sont venues de nombreuses communes de la wilaya de Béjaïa et des wilayas limitrophes comme Tizi-Ouzou, Bouira, Sétif et Bordj Bou-Arréridj, ont pris part jeudi et vendredi à la 20ème édition de la foire de la figue sèche de Beni-Maâouche, à 75 km au sud-ouest de Béjaïa. Cette fête annuelle de la figue sèche est abrité par au complexe de sport de proximité (CSP) de la localité ; elle est organisée, comme de coutume depuis deux décennie, par l’Association de wilaya des producteurs de la figue, avec le concours de l’APC...

ou-Arréridj, ont pris part jeudi et vendredi à la 20ème édition de la foire de la figue sèche de Beni-Maâouche, à 75 km au sud-ouest de Béjaïa. Cette fête annuelle de la figue sèche est abrité par au complexe de sport de proximité (CSP) de la localité ; elle est organisée, comme de coutume depuis deux décennie, par l’Association de wilaya des producteurs de la figue, avec le concours de l’APC de Béni Maâouche, la Chambre d’Agriculture et de la Direction des Services Agricoles de la wilaya de Béjaïa. Elle intervient, faut-il le souligner, dans un contexte marqué par la baisse drastique de ce fruit symbole de la région au même titre que l’olive. En plus des nombreuses variétés de figues sèches, les participants à ce rendez-vous ont exposé différents produits agricoles locaux et produits du terroir comme l’olive, l’huile, le Caroubier, les céréales, les produits dérivés, etc. Si d’un côté la production a, sensiblement, connu un recul dû au manque d’eau (pluviométrie) qui a provoqué la sécheresse qui touche la région ces dernières années, les maladies, la caprification de figuiers qui est une méthode de fructification et multiplication du fruit, l’entretien des figuiers et le travail de la terre, les producteurs se sont réjouis quad-même de la tenue de cette nouvelle fête qui est rentrée dans le registre des traditions de la région. L’édition de cette année s’est déroulée dans une ambiance bon-enfant. Un reportage préparé avec beaucoup de professionnalisme sur l’Agriculture de montagne et l’écho tourisme a été retransmis par l’Association «Assirem Gouraya» à l’ouverture de la foire. La production de la figue est considérée, désormais une filière à part entière ; elle dispose d’un code spécifique dans la nomenclature des filières agricoles. Les producteurs peuvent désormais avoir une carte d’Agriculteur «Figuiculteur». A ce sujet, un représentant de la DSA a «salué» la décision prise par le Conseil d’Administration de la CNA pour avoir approuvé la demande de la CAW de Béjaïa. Il est utile de souligner que la récolte de figue sèche cette année au niveau de la wilaya a connu une sensible baisse passant de 25.200 quintaux à 9182 quintaux. A Beni-Maouche, premier bassin figuicole de la région a également noté une importante baisse de sa production qui est passée de 5220 quintaux en 2021 à 1591 quintaux cette année. 

مشاركة المقال :

آخر الأخبار