L'Expression

Appel téléphonique entre le président Tebboune et son homologue allemand De l’énergie entre Alger et Berlin

06-10-2022 00:00

Appel téléphonique entre le président Tebboune et son homologue allemandLes deux Présidents se sont entendus sur la nécessaire tenue de la commission mixte de coopération dans les meilleurs délais.Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu, hier, un appel téléphonique du président de la République fédérale d'Allemagne, Frank Walter Steinmeier. Selon le communiqué de la présidence de la République, «le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu un appel téléphonique du président de la République fédérale d'Allemagne, Frank Steinmeier, qui l'a félicité à l'occasion du soixantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie», saluant le niveau «des bonnes relations qu'entretiennent...

président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu, hier, un appel téléphonique du président de la République fédérale d'Allemagne, Frank Walter Steinmeier. Selon le communiqué de la présidence de la République, «le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu un appel téléphonique du président de la République fédérale d'Allemagne, Frank Steinmeier, qui l'a félicité à l'occasion du soixantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie», saluant le niveau «des bonnes relations qu'entretiennent les deux pays». Un échange téléphonique attendu par les observateurs du fait que Berlin cherche, depuis le déclenchement du conflit russo-ukrainien à trouver des parades stratégiques pour ses approvisionnements en gaz et en pétrole, l'Allemagne étant fortement dépendante de la Russie. Aussi, la priorité, pour faire face à cette situation, est d'établir des partenariats novateurs avec des pays fournisseurs de cette énergie, à l'instar de l'Algérie. Sur ce point, l'Allemagne ne cache pas sa volonté de lancer avec l'Algérie des projets dans le secteur des énergies renouvelables et fossiles, ainsi que le développement de la production d'hydrogène vert. Apparemment, l'exemple italien, qui a anticipé sur la crise énergétique en Europe en signant plusieurs accords de coopération avec Alger, fait des émules tant Berlin aspire à prendre le même chemin. Lors de sa visite, juin dernier à Alger, la ministre d'État des Affaires étrangères de la République fédérale d'Allemagne, Katja Keul, avait déclaré «proposer au gouvernement algérien une coopération encore plus étroite dans l'élargissement de nos relations énergétiques. Je suis convaincue que nous devons utiliser encore plus le potentiel des énergies renouvelables pour nos relations bilatérales». D'ailleurs, les deux Présidents ont, selon le même document, abordé «les moyens de renforcer et d'élargir les relations bilatérales à tous les domaines» et d'intensifier «les investissements dans tous les secteurs», notamment l'énergie et les énergies renouvelables, l'industrie mécanique, la construction, les échanges culturels et la coopération sanitaire, avec la réalisation de l'hôpital algéro-qatari-allemand. Des dossiers qui devraient être discutés lors de la visite officielle en Allemagne du président Tebboune sur invitation de son homologue allemand. Une invitation lancée lors d'un entretien téléphonique entre les deux Présidents, en février 2021, au cours duquel, le chef de l'État avait remercié son homologue allemand après son hospitalisation en Allemagne. En outre, il n'est pas exclu une prochaine visite à Alger du chancelier allemand, Olaf Scholz. Sur un autre registre, les deux Présidents ont passé en revue des questions régionales et internationales d'intérêt commun, notamment la situation au Sahel et au Mali, soulignant la nécessité de trouver des solutions pacifiques en Libye, à travers les élections. «Le président allemand a exprimé le soutien de l'Allemagne au rôle de l'Envoyé de l'ONU au Sahara occidental, remerciant l'Algérie pour son rôle en faveur de la paix et de la stabilité dans la région et en Afrique», a noté le communiqué. Par ailleurs, le président Tebboune, a reçu, hier, le ministre des Affaires étrangères de la République du Portugal, Joao Gomes Cravinho. Ce dernier s'est également entretenu avec le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra. Les entretiens ont porté sur le partenariat entre l'Algérie et l'Union européenne, soulignant l'importance d'établir une relation équilibrée qui garantisse les intérêts des deux parties, notamment à la lumière de la situation politique et économique tendue dans les relations internationales et ses répercussions à différents niveaux.Découvrir plus(*) Période 7 derniers jours Nationale 00:00 | 03-10-2022 Il devrait être extradé vers l’Algérie Nationale 00:00 | 29-09-2022 Le ministre russe de l'agriculture l'a affirmé hier Economie 00:00 | 03-10-2022 Le square Port Saïd et la réalité de la dépréciation de la devise Nationale 00:00 | 02-10-2022 Campagne hostile à l’Algérie Nationale 12:00 | 01-10-2022 Djelfa

مشاركة المقال :

آخر الأخبار